4 conseils pour lutter contre l’humidité à la maison

humidité

L’humidité à la maison est utile pour le confort et la santé des occupants. Le taux doit tourner autour de 50 %, dont la moyenne est entre 45 et 65 %. Cependant, au-delà de ce seuil, cette humidité devient dangereuse pour la santé, mais surtout pour les structures du logement. Comment faire pour le limiter ?

1- Ventiler et aérer l’intérieur

La ventilation est la première solution qui permet de lutter contre l’humidité. Pour ce faire, aérez chaque pièce de votre maison au moins pendant 5 à 10 minutes. Cela permet de renouveler l’air tout en ôtant l’excès d’humidité dans le logement. À noter que l’humidité est majoritairement présente dans la cuisine et dans la salle de bain. Dans ces pièces, il est donc nécessaire de redoubler l’effort. S’il est tard et que vous faites déjà face à l’humidité dans votre maison, faites appel à un spécialiste qui peut appliquer un traitement efficace et approprié, voir, par exemple, sur https://www.denagtergal.be/.

2- Éviter l’obstruction des bouches d’aération

L’isolation est désormais optimisée lors d’une construction d’une maison, afin d’éviter la déperdition de chaleur, c’est-à-dire la perte de chaleur vers l’extérieur. Effectivement, il est important d’avoir une maison bien isolée, pourtant il ne faut pas en faire trop pour que celle-ci ne soit pas une nouvelle source d’humidité pour votre demeure. On doit donc mettre en place des bouches d’aération qui ont généralement pour rôle de lutter contre ce problème. Puis, essayez de ne rien mettre sur le devant pour ne pas empêcher l’air de passer à travers.

3- Vérifier souvent l’étanchéité de la maison

Une maison bien étanche est indispensable pour éviter l’infiltration d’eau dans votre intérieur. De ce fait, vous devez régulièrement faire le tour de votre maison pour le vérifier, au moins deux fois par an. Il faut notamment voir le toit et les fenêtres. Ce problème se manifeste souvent par des fissures sur le mur. Dans ce cas, comblez les fissures tout en cherchant la vraie source du problème. À part cela, il est important de vérifier si les joints des éviers, des douches et des baignoires ne présentent aucune fuite. Si c’est le cas, vous devez faire appel à un plombier. En outre, évitez de recouvrir le mur d’un produit imperméable qui dissimule l’humidité, car cela peut à long-terme causer la dégradation du mur.

4- Surveiller les remontées capillaires

Pour lutter contre la propagation de l’humidité dans la maison, rien de mieux que de bien vérifier les remontées capillaires. Il s’agit des traces d’humidité que l’on peut remarquer au bas des murs. Ce problème vient en principe du sol et remonte sur le mur. S’il existe dans votre maison, trouvez la source du problème afin d’y remédier et d’éviter la dégradation des structures, voire même l’écroulement de la maison. La meilleure manière à opter, c’est de faire appel à un spécialiste, car il doit être pris au sérieux. À savoir qu’une remontée capillaire est souvent due à la nature du terrain sur lequel se trouve la maison ou encore à une évacuation insuffisante de l’eau de pluie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close