Conseils pour bien entretenir son conduit de cheminée

cheminée maison

Le conduit de cheminée est une partie tenant une place et un rôle important dans le bon fonctionnement de celle-ci. D’ailleurs, le conduit doit impérativement être en bon état. Encore faut-il connaître les bons gestes à adopter pour l’entretien et le maintien de ce bon état. Voici quelques conseils.

Le nettoyage

Sans surprise, l’entretien du conduit de cheminée inclut le nettoyage dont le ramonage. La toute première étape consiste d’abord à constater si le ramonage est nécessaire. En effet, cette opération est conseillée au moins une fois par an. Cela dépend de la fréquence d’utilisation. Pour procéder à cette vérification, il faut gratter le conduit intérieur à l’aide d’un couteau par exemple. Une couche de créosote égale ou supérieure à 3 millimètres indique un ramonage obligatoire.

Aller sur lamaisondufeu.be pour plus de conseils concernant l’entretien de sa cheminée ainsi que l’installation. En outre, une cheminée qui ne sert que vraiment de temps en temps en période hivernale ne nécessite qu’un ramonage tout au plus tout le long de l’année. Pour ce faire, il est conseillé d’attendre l’automne. Il en est de même avant une première utilisation.

Le conduit de fumée

Un entretien de conduit de cheminée passe également par le nettoyage du conduit de fumée. Il est toujours intéressant d’avoir une notion concernant ces opérations, mais il est fortement recommandé de les confier à des professionnels. D’abord, il y a le ramonage de haut en bas. Comme son nom l’indique, il s’agit d’insérer un hérisson dans le conduit depuis le toit. Le professionnel effectue des mouvements de va-et-vient et rajoute des sections au fur et à mesure de l’opération.

Puis, il y a le ramonage de bas en haut. A l’instar du ramonage de haut en bas, l’artisan va faire descendre et monter le hérisson plusieurs fois jusqu’à ce que toute la longueur soit nettoyée. Evidemment, les extensions de tige du hérisson sont ajoutées au fur et à mesure du travail. Dans tous les cas, les gestes peuvent être répétés plusieurs fois selon l’état du conduit. Avec cette technique, le nettoyage commence par le foyer de la cheminée.

Justement, pour nettoyer le foyer de la cheminée, il faut une pelle et une brosse métallique. La brosse servira bien évidemment à frotter plus ou moins délicatement les alentours du foyer. Quant à la pelle, cela sert à récupérer aisément les résidus.

Conseils utiles

Si la fréquence idéale est d’au moins une fois par an, il est important de surveiller sa cheminée de temps en temps. Notamment la fumée. En effet, il faut être attentif et réagir aussitôt s’il y a de la fumée dans la cheminée. Cela peut indiquer un conduit sale ou la présence de d’objets dans celui-ci. Cela peut être des débris ou un nid d’oiseau. Il faut aussi surveiller la créosote, car une accumulation de celle-ci peut entraîner un feu de cheminée.

Enfin, il faut savoir que la suie est une substance volatile qui se répand facilement. Elle doit être bien gérée. Pour se faire, récupérer régulièrement la suie et ne pas laisser le dépôt dépasser les 3 millimètres.