Détecteur de fumée : pourquoi ce dispositif se déclenche sans raison ?

Il n’y a rien de plus gênant qu’une fausse alerte aux feux. De plus, ce genre de désagrément peut surprendre de manière répétitive. Diverses causes peuvent déclencher inopinément le détecteur de fumée. Retrouvez ci-après quelques-unes d’entre elles afin d’y remédier.

Le capteur du détecteur de fumée est dysfonctionnel

Un détecteur de fumée utilise essentiellement des capteurs pour reconnaître la présence de gaz de combustion dans la maison. Au fil du temps, ces composants électroniques peuvent être recouverts de poussières. Tapissés de saletés, ils perdent de leur efficacité ou deviennent beaucoup trop sensibles. Ce qui occasionne un déclenchement intempestif de l’alerte incendie. Pour ne plus avoir ce genre de problème, il suffit de nettoyer régulièrement les détecteurs de fumée. Le passage d’un simple chiffon sec devrait suffire à les rendre fonctionnels. Ce geste est à répéter tous les mois. De temps à autre, un insecte décide de squatter le boîtier. Cet invité peut alors occasionner l’activation de l’alarme. Il faudra le déloger. Mettez cette bête hors d’état de nuire. Autrement, il revient avec toute une colonie. Dans certaines situations, les pièces du détecteur sont tout bonnement défectueuses. Un professionnel de la domotique pourra confirmer ce constat. C’est une raison de plus de toujours se fournir chez un magasin offrant des garanties solides. Comme vopal-electricity.be, des enseignes spécialisées proposent des équipements de bonne manufacture. En effet, certains modèles vendus dans le commerce sont mal calibrés. Ils sont par exemple sensibles à l’odeur de peinture et aux produits d’entretien.

L’emplacement du dispositif peut être en cause

Un détecteur de fumée placé au mauvais emplacement peut se déclencher sans raison. La vapeur d’eau constitue la principale cause de ce désagrément. Ainsi, il est important de mettre le dispositif au bon endroit. Dans le salon, il doit se trouver à distance suffisante de la cheminée. Il faudra également s’éloigner des poêles. La sensibilité de l’appareil est tel qu’il vaut mieux l’installer à plus de 6 mètres de tout chauffage. Ce dernier peut être à bois ou à fuel, la combustion peut déclencher l’alarme. La condensation dans certains dispositifs électriques pourrait aussi occasionner l’alerte. Une simple lampe dégageant de la chaleur peut aboutir au même effet. Les spécialistes recommandent de ne pas mettre le détecteur sur le passage d’un flux d’air. En ce qui concerne la cuisine, le mieux serait de l’éloigner du four et des réchauds. La technologie la plus rependue ne fait pas la différence entre la vapeur et la fumée d’un incendie. C’est la raison pour laquelle, il  serait  préférable d’opter pour des appareils avec des capteurs thermiques. Ces inventions sont à privilégier dans les pièces avec des émanations. Cela dit, les détecteurs de feu devraient être placés dans le couloir et les parties communes. Il faudra aussi réfléchir aux endroits où un départ d’incendie peut avoir lieu. Cela peut être le garage ou bien l’atelier de bricolage. La chambre à coucher des enfants devrait également être sécurisée. Enfin, ceux qui ont un logement à plusieurs étages doivent songer à installer au moins un dispositif par niveau.