Quelles sont les conditions requises pour obtenir un prêt immobilier?

dossier crédit immobilier

Dans la perspective d’une demande de prêt immobilier, l’intéressé doit satisfaire l’exigence de l’organisme financier et de ce fait, lui remettre en mains propres un dossier attestant sa solvabilité. C’est uniquement après que le demandeur pourra constituer en bonne et due forme son dossier de crédit en fonction des conditions imposées par la banque et des démarches obligatoires à suivre.

Quelle est l’importance du dossier de demande?

Négliger le dossier de demande de prêt serait une grosse erreur à éviter. Cela inclut le fait que le demandeur va devoir entamer le calcul crédit immobilier pour pouvoir connaitre le montant de la mensualité et la durée du remboursement accordé par la banque. Pour ce faire, il peut s’aider en usant d’un simulateur de crédit en ligne. Ce n’est qu’après qu’il pourra justifier sa demande en rédigeant une lettre à la banque tout en justifiant sa solvabilité. Aussi, son projet immobilier doit être crédible et réalisable. En d’autres mots, la solvabilité du demandeur en soit ne suffit pas pour l’octroi d’un prêt immobilier mais il faut aussi que le projet à financer soit réalisable et ne sorte pas du cadre de l’immobilier. Lorsque le dossier a été bien monté, la banque dispose d’un délai de 48 heures pour répondre à la demande.

Quelles sont les pièces justificatives nécessaires?

Bien évidemment, l’octroi du crédit immobilier dépend de la solidité des pièces justificatives. C’est dans ce cadre que le demandeur se doit de fournir des documents personnels comme une pièce d’identité telle que sa CIN ou encore le livret de famille. L’intéressé doit aussi fournir un justificatif de domicile qui ne doit excéder les 3 mois. Cela peut se faire en présentant une quittance de loyer, une facture d’électricité, d’eau ou de téléphone. A défaut de ces documents, une attestation d’hébergement à titre gratuit fera aussi l’affaire. Bien évidemment, le contrat de travail est requis et la présentation de tous ses avenants est obligatoire. En outre, si la personne est salariée alors tous les documents relatifs à ses ressources doivent être présentés à la banque. Entre parfaitement dans ce cadre ses bulletins de paie durant les trois derniers mois. Les relevés de compte bancaire et les deux derniers avis d’impositions sont aussi à prendre en compte lors de la démarche. Enfin, la banque exige de l’intéressé qu’il présente une justification de tout crédit éventuel en cours ou de son apport personnel.

Quel est le montant maximal pouvant être accordé ?

La fixation du montant accordé ne peut être effectuée que par la banque. Pour ce faire, l’organisme financier va analyser le dossier de l’intéressé. Les experts vont par la suite chiffrer ce montant en fonction des revenus du salarié mais aussi de ses apports personnels. D’autres facteurs comme le taux d’endettement peuvent également entrer en vigueur. C’est ainsi qu’avec un taux d’endettement excédant les 33 %, l’intéressé ne se verra jamais octroyé le prêt immobilier. Aussi, son comportement au cours de ces dernières années sont pris en compte. C’est dans ce cadre qu’il ne doit jamais avoir fait l’objet d’un surendettement ou d’un découvert bancaire de façon à pouvoir jouir des bénéfices qui découlent du prêt immobilier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close