Quelques informations sur les mesures en vigueur pour entrer à Madagascar

Quelques informations sur les mesures en vigueur pour entrer à Madagascar

Pour réduire la propagation du COVID-19, la majorité des gouvernements, notamment Madagascar ont mis en place des restrictions et des exigences spécifiques d’entrée et de sortie pour leur territoire. Avant de voyager à Madagascar, il est important de vérifier les restrictions et les exigences mises en place par les autorités locales. Voici quelques informations sur les mesures en vigueur pour entrer à Madagascar.

Dépistage de l’état de santé

En raison de la propagation du Coronavirus, les voyageurs doivent être soumis à un dépistage rapide par test et à un questionnement médical ou à l’un des deux. Cela peut s’effectuer dans les aéroports au moment de l’embarquement ou du débarquement de l’avion. Le port de masque et le respect des espacements d’un mètre sont obligatoires.

Consultez les actus Madagascar pour plus d’informations concernant la situation actuelle. Par ailleurs, il est essentiel de consulter un fournisseur de soins de santé ou une clinique santé-voyage au moins trois semaines avant le départ. Sans oublier de mettre à jour sa vaccination et de prendre les mesures nécessaires pour se protéger contre les piqûres de moustiques.

De plus, les établissements ainsi que les fournitures médicales sont limités dans le pays. Les médicaments sur ordonnance et les médicaments en vente libre peuvent être difficiles à trouver. Il est donc nécessaire d’apporter une quantité suffisante de médicaments pour la durée du séjour et une copie des ordonnances originales. Souscrivez aussi une assurance voyage qui couvre les frais d’hospitalisation juste au cas où.

Les contrôles d’identité

Il faut toujours avoir son passeport à portée de main, car en cas d’arrestation, une copie certifiée ne sera pas acceptée par les autorités. De plus, les exigences d’entrée varient en fonction du type de passeport qu’on utilise pour voyager. Ainsi, avant de partir, il est important de vérifier auprès du transporteur ses exigences concernant les passeports.

Ses règles sur la dureté de validité des passeports peuvent être plus strictes que celles d’entrée sur la Grande île. Le passeport doit aussi être régulier, c’est-à-dire, il doit être valide pendant au moins six mois après la date d’arrivée à Madagascar. En ce qui concerne le passeport pour voyages officiels, d’autres exigences d’entrée peuvent s’appliquer.

Au cas où on voyage avec un passeport temporaire ou un titre de voyage d’urgence, les exigences d’entrée peuvent être différentes. Enfin, les voyageurs doivent posséder un visa et un billet de retour. Même s’il est possible de s’en procurer à l’aéroport pour les séjours de moins de 90 jours, mieux vaut obtenir son visa avant de partir pour Madagascar.

Informations en matière de sécurité

Mis à part les mesures préventives et restrictives vis-à-vis du COVID-19, on doit faire preuve d’une grande prudence avant d’entrer à Madagascar. Cela est dû en raison du taux d’incriminalité élevé ainsi que du risque d’instabilité politique. Les crimes sont courants sur l’île et des bandes armées s’opèrent dans les endroits fréquentés par les étrangers.

De ce fait, des mesures ont été prises face à cela. Il faut garder constamment ses effets personnels, notamment son passeport et ses documents de voyage en lieu sûr. Enfin, on doit se méfier des gens qui se font passer pour des guides, principalement sur les plages et dans les régions touristiques côtières.