Rénovation et construction : tout sur le plafonnage

plafonnage

Le plafonnage est une phase de travail qui permet de mettre ou de remettre la demeure au goût du jour. C’est d’ailleurs la partie des travaux la plus importante pour habiller les parois d’un nouveau revêtement. Que faut-il savoir ?

Le plafonnage en quelques mots

Faisant partie des gros œuvres, cette étape s’avère être importante dans un travaux de construction et de rénovation d’une maison. Elle s’applique également aux bureaux, aux locaux industriels, aux établissements commerciaux et aux locaux professionnels. Le travail consiste à recouvrir le plafond et les murs de plâtre ou d’enduit pour obtenir une surface homogène qui pourra être exploitable. Par ailleurs, il existe deux techniques de plafonnage.

Il y a tout d’abord le plafonnage humide qui utilise du plâtre humide pour enduire le plafond ou le mur. Cette méthode s’adresse surtout à la construction. Par contre, la seconde technique consiste à poser des plaques de plâtre. Son avantage, c’est qu’elle ne nécessite pas de temps de séchage. Elle a pour rôle de camoufler les grosses irrégularités. Pour vous conseiller sur quelle technique choisir, il est mieux de trouver un plafonneur dans le Brabant Wallon. À noter qu’un spécialiste est doté d’une compétence et d’une connaissance requise pour ce travail. Celui-ci demande beaucoup de rigueur.

Les principaux avantages du plafonnage

Il faut savoir que c’est sur une surface plane et lisse qu’on peut poser du papier peint ou encore appliquer de la peinture d’intérieur. En effet, si les murs et le plafond sont mal réalisés, votre intérieur n’aura pas fière allure. Avant de poser quelques décorations sur les murs ou le plafond, le plafonnage est également nécessaire. En plus de son côté esthétique, il a aussi un rôle majeur dans l’isolation de l’habitation.

À titre d’information, le plafonnage du mur contribue à l’amélioration des performances énergétiques de la maison. Il permet de renforcer l’isolation thermique et phonique de l’habitation. Comment ? En principe, l’enduit appliqué sur le mur participe à l’étanchéité à l’air de l’habitation. Cela conduit au confort des occupants. Il est alors nécessaire de bien choisir les matériaux. En fonction des attentes, mais aussi du budget, on peut choisir du plâtre ou encore de l’enduit à la chaux, de l’enduit isolant chaux-chanvre, de l’enduit terre-paille…

Zoom sur les conditions idéales pour le plafonnage

En étant une étape impérative dans la construction et la rénovation, ce gros œuvre nécessite une attention particulière. Il faut donc donner de l’importance au temps de préparation et ne pas se précipiter. Il est, par exemple, indispensable de remplir quelques conditions optimales :

  • La phase de plafonnage des murs et du plafond ne doit pas avoir lieu qu’après avoir mis l’habitation hors intempéries. Sinon, le vent et la pluie pourront être néfastes.
  • La température intérieure de la maison doit osciller entre 5°C et 30°C pour que le plâtre puisse sécher avec de bonnes conditions.
  • Sur une surface qui a été réparée avec du ciment, avant de réaliser le plafonnage, il faudra attendre jusqu’à six semaines pour que tout soit parfaitement sec.