Zinguerie de toiture : Rénovation ou installation

Zinguerie de toiture

La zinguerie est une petite partie qui assure en entier l’étanchéité et la diminution de l’humidité du toit. De mauvaise état ou inexistant, elle reste une obligation pour avoir une maison saine à l’abri de l’humidité. L’installer ou le rénover n’est pas pour autant à la portée de tout le monde, ainsi avant de recourir à un pro, il faut comprendre les essentiels pour bien comprendre son artisan poseur.

Les éléments à poser

Le terme zinguerie désigne particulièrement les travaux à réaliser pour l’évacuation des eaux pluviales. C’est donc une partie très délicate à ne pas négliger, dans le cadre d’une rénovation ou d’une construction neuve, il est conseillé de voir le site.

Ce terme vient du mot zinc, mais il existe cependant d’autres matériels qui s’invitent dans ce domaine à savoir le cuivre, l’inox, l’acier, l’aluminium ou le PVC. Le but étant de garantir une étanchéité maximale de la fondation afin de préserver l’accumulation des moisissures engendrant une possibilité de détérioration des murs, combles ou plafonds. Pour ce faire, il est primordial d’installer :

  • Des chéneaux qui ont des fonctions de gouttière, mais sont intégrées dans la construction. Idéaux pour les grandes bâtisses à pans multiples, ils sont directement appariés au fondement et sont quasi-invisibles. Ils peuvent être en acier, en PVC, en zinc, en aluminium, en cuivre, en béton ou en pierre. Leur capacité d’évacuation dépend essentiellement de sa largeur, profondeur, de sa forme et de son développé, des calculs qui rappelle encore la nécessité de voir le site. Il est impératif de mettre un dispositif de trop-plein et de bien l’entretenir, car en cas de défaillance, étant intégrées, les fuites sont difficilement localisables.
  • Des gouttières qui existent sous deux formes pendante ou rampante. La version pendante est le plus universel. Semi-ronde, carrée ou moulurée selon le gout du propriétaire, elle est directement fixée au rebord de la toiture via des crochets. La rampante quant à elle est très esthétique, se voit comme un prolongement direct de la toiture, elle se voit à peine. Son choix est habituellement pour les toits à forte pente et à tuiles plates.

Descente de gouttières aussi appelée chaîne de gouttière a comme rôle de transporter et d’acheminer vers le bas de l’eau qui sera ensuite évacuée ou récupérée pour autre usage spécifique.

Mais pour plus de sécurité et si votre budget le permet, vous pouvez ajouter :

  • Des Bardages : Outre son effet décoratif, le bardage est une manière efficace pour l’isolation. On peut la trouver en PVC, bois, métal, verre, terre cuite, béton, ardoise ou composite. Libre à vous d’adopter celui que vous jugerez le mieux pour votre petit nid.
  • Des Joints debout est un revêtement en zinc ou titane, étanche fabriqué à partir des bacs d’usine. Elle se pose sur un toit ou d’une façade de façon simple et économique pour assurer l’étanchéité. Mais plusieurs paramètres sont à prendre en compte pour la réussite de son installation d’où la nécessité des professionnels.

Zinguerie de toiture : Entretien, réparation, remplacement

Pour l’entretien, chacun peut y mettre la main à la patte. Déboucher les canaux d’évacuation, nettoyer et éradiquer les moisissures. Mais en cas de dommage, seuls les experts sont capables de déterminer avec précision la nature du dégât et d’y effectuer une réparation ou un remplacement de la partie atteinte voir toute la zinguerie de la propriété. Pour plus de conseils, voir site.