Choisir le châssis selon le type de fenêtres

fenetre

Le châssis tient plusieurs fonctions fondamentales. Tout comme le vitrage, il assure une isolation thermique et acoustique. Selon les modèles sélectionnés, il peut offrir une excellente résistance contre les tentatives d’intrusion et les intempéries. Mais comment choisir le châssis selon le type de fenêtres s

Les châssis basculants

Que ce soit un châssis en PVC, en bois ou en alu, le modèle basculant est populaire. Ce type de fenêtre est répandu en Europe du Nord. Il peut s’ouvrir à la fois vers l’intérieur et vers l’extérieur. Pour cause, il bénéficie d’un système de bascule intégré sur un axe horizontal. Cette ouverture s’utilise principalement pour les fenêtres de toit ou encore les façades. De plus, elle attire de nombreux particuliers de par son aération.

Grâce à son positionnement, l’ouverture du haut peut rejeter facilement l’air chaud. De plus, l’ouverture du bas peut ramener simplement l’air froid. Ce châssis se manipule aisément, car la fenêtre s’ouvre et se bloque d’une seule poignée. Aussi, la fenêtre se bascule à 180° simplifiant son nettoyage. Toutefois, telle que l’ouverture classique, on doit la poser dans une pièce suffisamment spacieuse.

Aussi, il s’avère compliqué de l’installer une fenêtre de toit. Pour cela, l’intervention d’un professionnel sera nécessaire. Vous pouvez commencer par voir leur site internet avant de décider d’en engager un.

Les châssis à vantaux

La plupart des menuiseries sur le marché s’équipent de châssis à vantaux. Pour cause, ce modèle permet une ouverture à la fois facile et efficace. Les ouvertures coulissantes à la française ou à soufflet se dotent toutes d’un ou plusieurs vantaux. Il en est de même pour les ouvertures oscillo-battantes et oscillo-coulissantes. Ce type de châssis répond à différents besoins en termes de diffusion de la lumière ou d’aération.

Le vantail est un panneau ou une grille servant comme accessoire mobile de la fenêtre. Ce vantail crée une ouverture selon le modèle de châssis et l’axe qu’il dépend. Il assure ainsi l’aération optimale de la pièce où la fenêtre s’installe. Cette fenêtre se compose généralement d’un ou deux vantaux. De plus, on peut trouver des modèles qui en comprennent davantage. Sur le marché, il existe de nombreux modèles de châssis à vantaux. L’ouverture à la française, entre autres, est la plus commune.

Les châssis fixes

Les châssis en PVC, en bois ou en alu proposent le modèle fixe. Contrairement aux types de châssis à ouvrant, le châssis fixe reste souvent fermé. Il est donc dépourvu d’ouvrant, de poignée ou encore d’autres accessoires relatifs à l’ouverture. De ce fait, il ne nécessite pas des montants épais. Ce modèle se décline sous différentes dimensions et formes comme le carré, le rectangulaire ou le triangle.

Une fenêtre à châssis fixe peut s’installer dans toutes les maisons neuves ou rénovées. Il serait parfait de la poser en hauteur, car il s’agit d’un châssis qui ne s’ouvre pas. Ce modèle de fenêtre convient également pour les petites pièces ou les couloirs avec peu d’espace. Par ailleurs, le châssis fixe assure une excellente diffusion de la lumière dans toutes les pièces. Cela est dû à cause de ses profils fins. Son isolation thermique est également appréciable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close