Une trousse de pharmacie pour les vacances

trousse de pharmacie

Les vacances devraient constituées des moments de détente et d’activités qui invitent à l’épanouissement. Cependant, ce bonheur peut être gâché par des petits incidents ou maladie. Ainsi, en partant en vacances il ne faut pas simplement bourrer sa valise de vêtements mais aussi faire place à sa trousse de pharmacie pour se prémunir des imprévues.

Une trousse adaptée pour les patients

Le jour du départ approche et il faut préparer sa valise mais aussi sa trousse toubib. Outre que les médicaments d’usage quotidien ou encore les antibiotiques, cette trousse doit aussi contenir les médicaments relatifs pour les patients atteints de certaines pathologiques telles que la diabète, l’asthme ou l’hypertension artérielle. Le mieux c’est de consulter les conseils de son médecin traitant pour savoir tous ce qu’il faut emporter dans sa trousse pharmaceutique en dehors des anti-inflammatoires classiques.

Outre les maladies pathologiques, il faut remplir la trousse en fonction de la destination, du climat et la durée du séjour. Il faut penser à se faire vacciner avant le départ surtout si vous prévoyez de partir pour une destination lointaine hors du pays. En dehors des médicaments, il ne faut pas aussi oublier les ordonnances du médecin et les stylos d’injection. Les seringues et les aiguilles sont aussi à prévoir pour les urgences. Si vous voguez vers une destination à climat tropical alors pensez à apporter une pochette isotherme étant donné que certains médicaments ne doivent pas être exposés à un dégrée de chaleur élevée. Enfin, il faut bien conserver ses médicaments.

Tout ce qu’il faut mettre dans sa trousse

Dans la trousse pharmaceutique, les gens mettent des médicaments pour certaines pathologies, des seringues, des anti-inflammatoires ou des remèdes contre le mal de transports mais il faut aussi prévoir certains kits qui s’avèrent être indispensables. Ainsi, il faut vous munir d’un insecticide et d’un répulsif cutané. Ils sont indispensables pour se protéger des insectes générateurs de pathologie comme le chikungunya et la dengue.

Ensuite il faut s’équiper d’un tire-tique pour extirper la tique, qui est un ectoparasite de vertèbre. Cet insecte transmet par sa morsure la maladie de Lyme ou Borréliose. Enfin il faut s’équiper d’une solution antiseptique. De préférence, il est préférable de miser sur des antiseptiques à usage locale avec des pansements stériles. N’oubliez surtout pas de vous munir des médicaments ou des sirops contre les allergies pour éviter toutes situations désagréables. En ce qui concerne les patients qui sont allergiques au venin des serpents ou à la piqure des insectes hyménoptères tels que les guêpes ou encore les abeilles, il ne faut pas oublier d’équiper sa trousse de pharmacie du stylos adrénaline injectable.

Par ailleurs, pour les patients qui suivent des traitements homéopathiques, vous devriez aussi bien investir votre trousse avec ces médicaments. Ces médications comprennent à titre d’exemple des granules contre le mal de transports comme le Tabacum 5Ch, le cocculus indicus ou encore le Gelsemium. N’oubliez pas aussi de prendre les médicaments homéopathiques incontournables comme l’Arnica montana contre les bosses ou courbature, les remèdes contre les coups de soleil et enfin l’Arsenicum Album pour alléger les maux dus à la diarrhée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close