Ventilation : Pourquoi est-elle une obligation légale pour les logements neufs ?

ventilation

Pour assurer un confort optimal et une bonne hygiène dans la maison, la ventilation est un élément important. Les maisons anciennes ont toujours été bien ventilées et aérées, car elles étaient très peu isolées. Seulement, aujourd’hui l’isolation est devenue indispensable, surtout pour les maisons neuves. Alors, la ventilation s’impose également pour assurer la santé et le bien-être des habitants. Pour en savoir plus à ce sujet, voyons ici la nécessité et l’obligation légale d’une ventilation dans les logements neufs.

Pourquoi ventiler et aérer la maison ?

Le renouvellement de l’air au sein d’une habitation est important pour plusieurs raisons. Tout d’abord, une maison bien aérée est indispensable pour la santé et le bien-être des habitants. En effet, l’apport en air nouveau assure et facilite la respiration. L’humidité et les polluants qui sont présents dans l’air intérieur peuvent entrainer des allergies ou des maladies respiratoires. Par exemple, les moisissures peuvent accentuer les risques d’allergies.

En plus de l’hygiène, la ventilation permet également de garantir la longévité et la sécurité de l’habitation. Par exemple, elle permet d’évacuer l’humidité et de lutter ainsi contre les moisissures. Pour garantir une installation respectant les normes, il est important de se confier à un professionnel. Vous pouvez bénéficier d’un service fiable avec l’équipe d’expert sur https://www.chauffage-laurent.be/. Le renouvellement de l’air est aussi un aspect important pour la sécurité du logement liée aux appareils à combustion.

Les règlementations légales sur la ventilation du logement

Le décret du 22 octobre 1955 et l’arrêté du 14 novembre 1958 ont introduit tous deux l’aération des logements neufs avec la réalisation d’ouverture par les fenêtres, par la mise en place de grilles d’aération ou par un système de ventilation mécanique contrôlée. Par la suite, l’arrêté datant du 22 octobre 1969, relatif aux logements neufs a établi une obligation de ventilation générale et permanente du logement. Ainsi, toutes les habitations construites à partir de cette date, qu’elle soit collective ou individuelle, devront bénéficier d’un système de ventilation général et permanent.

La ventilation peut être soit naturelle, c’est-à-dire par ouverture des fenêtres et autres systèmes d’aération. Elle peut aussi être assurée par la ventilation mécanique contrôlée. Toutes les pièces principales devront comporter une entrée d’air et l’évacuation de l’air est impérative dans la cuisine, la salle de bain et les toilettes. Depuis cet arrêté de 1969, la ventilation du logement est donc devenue une obligation légale pour tous les logements neufs créés à partir de cette date.

Le principe de la ventilation au sein du logement

La réglementation exige que la ventilation doive être générale et permanente. Ainsi, toutes les pièces devront être disposées d’un système de ventilation adapté. Au moins, une entrée auto régulée au-dessus de chaque fenêtre laisse entrer un certain volume d’air. Aussi, une bouche d’aération doit aspirer l’air dans les pièces humides comme la salle de bain et la cuisine. L’air vicié de la maison peut être évacué par une sortie sur le toit. Un groupe d’extracteur peut également être installé au niveau des combles.